Qu’est-ce que le subbuteo ?

Le Subbuteo est inventé en 1947 par Peter Adolph. Le jeu se joue sur un tapis de jeu de 1,35 m sur 0,90 m. Chaque joueur dispose de onze joueurs montés sur des socles sphériques. Il doit faire avancer ses joueurs avec l’ongle d’une sorte de pichenette. Le gardien est monté sur une tige, permettant au joueur en défense de réaliser des arrêts « plongeants ». Dans l’esprit, on retrouve toutes les règles du football. Seule grande différence avec le football réel : interdiction d’inscrire un but hors de la zone de buts, à une trentaine de centimètres de ligne de but.

Joueurs « lourds » datant de la fin des années 1970. La première est une figurine personnalisée comme fréquemment utilisée sur les circuits de compétition, représentant l’AS Monaco FC. Les deux autres figurines sont d’origine.

Les fabricants du jeu eurent l’idée d’habiller le jeu en produisant toutes sortes de gadgets, des tribunes, aux coupes en passant par les systèmes d’éclairage. Ces articles sont aujourd’hui très recherchés par les collectionneurs d’autant que la société qui les produisait a stoppé toute production il y a peu. D’autres fabricants ont pris le relais, en visant surtout le marché « sportif », c’est-à-dire le subbuteo de compétition qui requiert un matériel plus pointu que les éléments d’origine.

L’aspect sportif du subbuteo est géré par une fédération internationale, des fédérations nationales et des clubs qui rassemblent plusieurs milliers de joueurs licenciés dans de nombreux pays. Une Coupe d’Europe voit le jour dès 1964 et reste la compétition de référence jusqu’à la mise en place d’une coupe du monde en 1974, en parallèle du mondial allemand. Aujourd’hui, le subbuteo donne lieu à une foule de tournois à travers le monde. Les plus prestigieux de ces tournois sont nommés « Major » (l’équivalent du Grand Chelem de tennis, à savoir cinq tournois disputés à Frameries en Belgique, à Amsterdam aux Pays-Bas, à Bologne en Italie, à Mattersburg en Autriche et à Athènes en Grèce), « Grand Prix » et « Opens Internationaux ». Les nations les plus actives sont l’Italie, la Belgique, l’Allemagne, l’Espagne, la France, la Grande-Bretagne, le Portugal, la Grèce, le Canada, les États-Unis, le Danemark, Malte et Monaco. Depuis quelques années, des fédérations sont actives dans de nouveaux pays comme l’Argentine, le Brésil, Singapour, ou l’Afrique du Sud.

Si la FISTF (Federation of International Sports Table Football) demeure la principale fédération internationale officielle, la WASPA (World Amateur Subbuteo Players Association) prend peu à peu de l’ampleur et a même organisé le tout premier tournoi en Suède en août 2011. La WASPA réunit en novembre 2015 près de 1 700 joueurs issus de 41 pays ayant disputé plus de 800 tournois à travers le monde et en intégrant notamment de nouvelles associations comme la Malaisie et l’Indonésie.

Source : https://fr.wikipedia.org/wiki/Subbuteo?fbclid=IwAR2N3B6S56XaakYLQ68iqId5GH4RiQz_fGxjOl4R5NbEPvUgkJPdEQMWQ9E